Un été avec le BLK2GO : rencontre avec le cabinet d’étude Géodis

Etude d’un scanner dynamique mobile et de ses applications au sein d’un cabinet de géomètres-experts

Acteur :

GÉODIS, société normande de Géomètres-Experts comprenant 60 salariés travaillant dans la topographie, le foncier, le relevé de bâtiment, de la copropriété et de l’aménagement urbain. Également présente dans le milieu industriel et tout particulièrement dans le nucléaire pour faire de la métrologie. La société Géodis fait aussi de la géomatique pour du traitement de base de données lié à la cartographie.


MP PLP L OGO

Contexte :

En 2018, avec la loi ELAN, l’Etat a encouragé les bailleurs sociaux à vendre une partie de leur patrimoine - les logements qu’ils ont pour leurs locataires - pour réinvestir cet argent dans de nouveaux logements, dans de la reconstruction. Cependant bon nombre de ces bailleurs sociaux n’ont pas de plans, pas de données, pour après faire des mises en copropriété de parc pour vendre les appartements soit aux locataires soit à de nouveaux acheteurs. Un marché sur lequel s’est positionné l’entreprise Géodis. Equipé depuis cet été du nouveau Leica BLK2GO, scanner 3D dynamique portatif nous avons voulu en savoir plus sur la combinaison de volume, de temps et de rendu pour ce nouveau scanner 3D dynamique ?


Pour répondre à cette question, nous avons rencontré M. Elisabeth Alexis dirigeant associé et géomètre-expert depuis 18 ans ainsi que M. Launay Frédéric, technicien géomètre au sein de la société Géodis. Ensemble nous allons revenir sur les challenges et contraintes rencontrés sur le terrain ou au bureau et comment le BLK2GO réponds à la demande du marché et apporte une solution à la société Géodis.

 

Quelles sont vos challenges concernant la demande croissante du marché ?

« On a pas mal de relevés d’appartements à faire qui sont occupés par des locataires. On parle de quelques milliers d’appartements, ce sont de gros marchés. On a acheté le BLK2GO avant qu’il ne sorte (dans le cadre d’un partenariat avec Leica) car on a tout de suite vu l’intérêt de la technologie et de ce matériel-là. On est dans des problématiques d’accès, quand on va chez les gens pour relever leur appartement, d'autant plus avec les conditions sanitaires actuelles (COVID-19). Enfin les relevés que l’on fait actuellement pour les bailleurs sociaux sont principalement en région parisienne. Donc on a de petits appartements, qui sont souvent occupés par plus de personnes dans le foyer que sur d’autres régions. Le moins de temps on y passe et le mieux c’est. » - Alexis Elisabeth

Sur le terrain, aviez-vous des contraintes particulières ?

« La typologie de relevé. En effet le BLK2GO a quand même une précision un peu moins importante que du relevé statique, or en fonction des commandes où on nous demande de faire uniquement un relevé de surface des appartements là le BLK2GO est parfait. Parfois on ne demande des plans, donc là on est encore sur des typologies qui marchent. Mais si des clients nous demandent des relevés plus précis, là on va rester sur du scan statique. Donc la combinaison de volume, de temps et de rendu demandé par nos clients pour des plans de copropriété ou autres fait que le BLK2GO y répond bien. » - Alexis Elisabeth

Le BLK2GO répondait à vos problématiques terrain, pouvez-vous nous préciser comment ?

« Le temps de faire les démarches et d’expliquer aux gens ce qu’on va faire, avec le BLK2GO en 1/4h l’appartement est fait. Après ça dépend des annexes. Si c’est un studio ça ne va pas prendre 1/4h, mais rajouter une pièce c’est marginal : entre un T2 et un T3 la différence est infime. Le temps de mettre en route, le temps de faire le tour de l’appartement au préalable (regarder les portes, les accès, …) et d’expliquer aux gens la démarche : c’est du temps fixe, mais le relevé en tant que tel ce n’est même pas 10mn. Alors que si c’est un scan statique, c’est au minimum 20mn de relevé. Quand ce sont des logements occupés et parfois très chargé en meubles, c’est beaucoup plus compliqué de naviguer en scan statique. Le scan dynamique permet d’y pallier et de se déplacer facilement. Le fait que le scanner soit mobile permet d’aller chercher au-dessus des meubles par exemple. » - Frédéric Launay

Vous gagnez en rapidité sur le terrain, mais qu’en est-il de la précision ?

« Sur du scan statique au niveau du bruit de l’onde (l’épaisseur du trait qu’on retrouve quand on fait une coupe du nuage une fois qu’on a relevé un bâtiment) on est en dessous de 4mm. Alors qu’avec le BLK2GO on va être à 1cm1/2 – 2cm. Cette épaisseur convient bien pour un relevé au 2/centième ou même au centième, en revanche pour un relevé au cinquantième il y a des détails qu’on ne verrait pas » - Alexis Elisabeth

Utilisez vous d’autres équipements en plus du BLK2GO pour faire des relevés d’appartements ?

« Ça dépend si on doit rendre des plans d’ensemble, auquel cas on va se servir des scans statiques pour les façades extérieures et tous les communs pour monter les escaliers. On combine les deux. » - Frédéric Launay

« On a une ossature faite au scan statique et après on fait les appartements au scan dynamique. » - Alexis Elisabeth


Quelles sont pour vous les autres avantages, mise à part la rapidité et la précision, de l’utilisation de ce scan dynamique ?

« L'imagerie peut servir à l’interprétation ou pour se rendre compte, pour se remémorer l’appartement. Quand on fait 20 ou 30 appartements dans la journée on ne se rappelle plus forcément le 1er qu’on a fait dans la journée, surtout quand on s’occupe du traitement la semaine d’après. Également, lorsqu’on a une personne qui fait le relevé et une autre personne qui fait le traitement au bureau, ça permet à la personne qui fait le traitement de se balader dans l’appartement et d’avoir une vue immersive. Les photos et la sphérisation (vue à 360 degrés comme sur Google Maps) donnent une information supplémentaire. En fait comme le BLK2GO est ultra simple, il y a un seul bouton, il y a un chargeur, donc il n’y a pas besoin de formation terrain pour pouvoir réussir à relever. Après pour la partie bureau là c’est différent il faut apprendre à se servir du logiciel. » - Frédéric Launay

DECOUVREZ LE BLK2GO

Gain de temps, simple d’utilisation et précis. Le BLK2GO a permit à la société Géodis de faire face à une demande croissante quant à la numérisation d’appartement en région parisienne. Le scanner 3D dynamique, BLK2GO, répond donc à la combinaison de volume, de temps et de rendu. « Nous sommes très satisfaits, c’est pour ça que nous en avons acheté un 2e. Cela correspondait à nos besoins et à nos attentes. » - Alexis Elisabeth. Vous aussi, vous aimeriez essayer le BLK2GO ? Remplissez le formulaire ci-dessous pour être mis en relation avec notre équipe commerciale.

Leica BLK2GO

Le Leica BLK2GO, nouveau laser scanner 3D mobile GRANDSLAM
Le Leica BLK2GO, nouveau laser scanner 3D mobile GRANDSLAM

Contact Solutions 3D

Prenez contact avec nos experts pour plus d'information sur nos solutions 3D.
Prenez contact avec nos experts pour plus d'information sur nos solutions 3D.