Surveillance d'une plateforme ferroviaire pendant des travaux de terrassement

La technologie Leica Geosystems se met au service du rail

Gare Croix de Berny_2480x750

Les nouvelles méthodes de monitoring

Le témoignage de GEOFIT

 

GEOFIT, leader français dans le domaine d’acquisition de données géospatiales et dans le traitement de celle-ci.
Brézillon
, entreprise générale de construction, filiale de Bouygues, expert en ingénierie logement, enseignement, santé, transport, industrie, environnement,
RATP
, opérateur de transport de Paris et sa région

 

Challenge

La RATP opérateur innovant, et dotée d’une excellence technique qui les place aujourd’hui en leader mondial du métro automatique et du tramway. Dans la cadre du Grand Paris, la RATP a contracté la société Brézillon pour réaliser les travaux de démolition d’un passage au-dessus des voies ferrées, la construction d’un passage souterrain ainsi que la démolition et la reconstruction d’un bâtiment à destination des voyageurs en gare de la Croix de Berny (en région parisienne).

La société Brézillon a fait appel à GEOFIT pour réaliser l’ensemble des travaux topographiques liés au projet, notamment le suivi de la stabilité de la plateforme ferroviaire pendant les travaux de terrassement, l’auscultation a duré 9 mois. Pour Geofit, le challenge est de répondre aux standards très précis de la RATP : il s’agit notamment de combiner des mesures tachéométriques et inclinomètriques.

Solution

Grâce aux solutions d’auscultation automatisée par stations et à l’intégration des solutions d’instrumentation Wisen proposées par Leica Geosystems, Geofit a pu répondre au cahier des charges exigeant. Cette surveillance a permis d’assurer la sécurité des usagers de la RATP mais également la sécurité des différents intervenants présents sur le chantier

Matériel & Logiciels

  • 2 Leica TM50
  • Leica GeoMoS Monitor
  • 30 tiltmètres Wisen
  • Leica Geomos Now

CE CAS VOUS INTERESSE ? DECOUVREZ LE TEMOIGNAGE DE GEOFIT DANS LE WEBINAIRE EN REPLAY

Le RER B, est la deuxième ligne la plus fréquentée d’Europe avec près de 870 000 voyageurs par jour. En effet, traversant l’Ile-de-France du nord au sud, elle dessert des équipements majeurs (aéroports, Stade de France, etc.) ainsi que de nombreux pôles d’activité et universitaires. L’augmentation du trafic sur la ligne combinée à une organisation complexe en 4 branches et des installations parfois anciennes occasionnent des retards fréquents et sont à l’origine de conditions de transport difficiles pour les voyageurs.

En raison de la mutation du quartier, la gare de La Croix de Berny a vu sa fréquentation augmenter de 270% entre 2002 et 2012. Avec ses deux bâtiments anciens, et exigus, elle est aujourd’hui saturée. Une situation qui tend à s’accroitre avec l’arrivée du Tramway T10 Anthony-Clamart à l’horizon 2023. De plus la gare n’étant pas accessible aux personnes à mobilité réduite (PMR). Il était donc essentiel pour la RATP de la rénover pour améliorer le confort des voyageurs.

Les objectifs de la RATP : améliorer le quotidien des usagers en mettant en place des actions à court et moyen terme qui permettront de fiabiliser l’exploitation du RER B, mieux gérer les situations perturbées et d’offrir aux voyageurs une information et un niveau de service de qualité. La priorité de la RATP et d’IDF Mobilités est l’accessibilité du RER. Aujourd’hui, 63 gares RER sur les 65 exploitées par la RATP sont accessibles. Avec les travaux en cours de La Croix de Berny et Luxembourg, l’objectif sera atteint. Toutes, les gares RER du réseau RATP seront accessibles pour toutes les personnes à mobilité réduite.

La société Geofit, chevronné dans l’utilisation de nouvelles technologies de topographie, a réalisé toutes les opérations de topographies du chantier dont 80% étaient dédiées à l’auscultation de la réhabilitation de la gare. Alexandre Toubois et son équipe ont été missionnés pour effectuer le suivi de la plateforme ferroviaire, des avoisinants et les ouvrages provisoires pendant les travaux préparatoires et ceux de terrassement. Pour réussir cette mission, ils ont mis en place une instrumentation des rails, des nez de quais et autres ouvrages (marquises, poteaux caténaires, avoisinants y compris le suivi automatique de fissures) à l’aide de stations totales et de capteurs sans fils. En effet la fréquence de relevé de 2 minutes imposée sur certains paramètres a rendu nécessaire la combinaison d’une solution d’auscultation statique composée de stations totales robotisées avec des prismes de précision (le dispositif permettait un fonctionnement en permanence selon un cycle continu) à une solution d’auscultation dynamique composée de plusieurs capteurs inclinomètre Wisen et fissuromètres.

Les données des différents capteurs ont été fusionnées dans une seule et même interface (Leica GeoMoS Monitor) et rendues accessibles à la RATP grâce à la plateforme web de visualisation Leica GeoMoS Now.

Geofit a pu assurer le bon déroulement des travaux dans le but de modernisation de la gare, en analysant les données récoltées et en diffusant des rapports réguliers à l’exploitant et l’entreprise de travaux. Cette instrumentation complète de l’environnement ferroviaire, a permis de réaliser les travaux dans les délais impartis, et cela, sans occasionner de gêne pour les usagers de la RATP.

En utilisant ces systèmes, l’équipe d’experts a été en mesure d’obtenir des observations très fréquentes et fiables dans toutes les conditions.

L’auscultation dynamique a permis de suivre de manière très précise l’évolution des paramètres de la voie (gauche et dévers) via les données du maillage des capteurs – précision de mesures d’inclinaisons sur les deux axes de ±0.01° ainsi que les fissures des avoisinants avec les fissuromètres électroniques de 0.2 mm.

L’auscultation tachéométrique, à permis d’avoir des informations de déplacement dans un référentiel absolu, notamment pour suivre le tassement des ouvrages. Les stations totales permettent d’obtenir une précision inférieure à 1mm pour les points jusqu’à 60 m.

Le logiciel de pilotage Leica GeoMos a permis le pilotage des capteurs, l’acquisition des données, les calcules et la gestion d’événements. En effet, l’application calcule et contrôle les déformations en temps réel. Il compare les résultats aux seuils de tolérance fixés et génère le cas échéant des alertes dès le dépassement du seuil. Il informe ainsi les responsables en cas d’anomalies.

Brézillon et le donneur d’ordre la RATP ont été satisfait de la mise en pratique de ces technologies combinées qui a permis de réaliser les travaux de manière sereine dans un environnement sécurisé.

Pour aller plus loin, visionnez l'enregistrement du webinaire "Les nouvelles méthodes d'auscultation" présenté par nos spécialistes Leica Geosystems avec la participation d'Alexandre Toubois (GEOFIT)

En attendant, webinaire à voir ou revoir

La surveillance par auscultation automatisée par station couplée à l'intégration des solutions d'instrumentation Wisen a permis à Geofit de répondre au cahier des charge exigent de la RATP pour la réhabitation de la gare de la Croix de Berny (92)
La surveillance par auscultation automatisée par station couplée à l'intégration des solutions d'instrumentation Wisen a permis à Geofit de répondre au cahier des charge...

A travers la digitalisation du chantiers

Découvrez un espace dédié aux Travaux Publics et Génie Civil. A découvrir : des contenus exclusifs.
Découvrez un espace dédié aux Travaux Publics et Génie Civil. A découvrir : des contenus exclusifs.

Prenez contact avec nos experts Leica Geosystems

Être mis(e) en relation avec mon contact régional spécialisé dans les Travaux Publics et le Génie Civil.
Être mis(e) en relation avec mon contact régional spécialisé dans les Travaux Publics et le Génie Civil.